Liens entre la mise en place d'une filière d'utilisation d'une plante exotique envahissante et la conservation des milieux naturels : cas du goyavier Psidium cattleianum Afzel. ex Sabine à La Réunion (Myrtales : Myrtaceae)

José MINATCHY, Hermann THOMAS, Stéphane BARET

Résumé


Résumé : Afin de limiter l'impact négatif des plantes exotiques envahissantes sur les milieux naturels, de nombreuses actions de lutte sont entreprises. La mise en place de filières d’exploitation de certaines de ces espèces paraît être une solution intéressante pour la conservation d'une part mais également pour l'acquisition d'une nouvelle ressource économique d'autre part. Toutefois, les avis à ce sujet sont très partagés, et de nombreux auteurs ont montré que la mise en place d'une filière n'a pas d'intérêt pour la conservation des milieux naturels et des espèces autochtones. Le cas de la mise en place récente d'une filière bois autour du goyavier Psidium cattleianum à La Réunion, plante exotique envahissante la plus abondante sur l'île, est donc un sujet d'études approprié afin d'évaluer l'intérêt de sa mise en place. Notre étude, située au niveau d’une forêt tropicale humide de montagne montre que trois ans après des actions de coupes de tiges de P. cattleianum, la richesse spécifique est légèrement plus importante, toutes strates confondues, et ce aussi bien pour les espèces indigènes qu'exotiques. Il existe cependant des différences significatives au niveau du degré d'envahissement et du nombre de rejets de souches de goyavier qui sont plus importants trois ans après les actions de coupe des tiges de P. cattleianum. Nous concluons sur l'effet négatif de la mise en place de la filière sans poursuite dans le temps d'actions de lutte, notamment du fait de la reprise rapide du P. cattleianum et de l'arrivée de nouvelles plantes exotiques profitant de la perturbation engendrée par ces actions. Afin de développer une filière profitable à tous, nous proposons d'une part, de réaliser une cartographie précise du goyavier de manière à évaluer le potentiel et l'intérêt coût/bénéfice, et d'autre part de tenir compte que la ressource est épuisable, en prévoyant d’associer d'autres plantes exotiques envahissantes à cette filière.

Summary: Harvesting invasive alien plants and conservation links: the specific case of the strawberry guava, Psidium cattleianum Afzel. exSabine, in La Réunion Island.

In order to limit the negative impact of invasive alien plants in native habitats, numerous control actions are being conducted. Harvesting invasive alien species appears to be an interesting solution, firstly, for the conservation, and secondly for the acquisition of a new economic resource. However, opinions on this matter varied, and numerous authors showed that harvesting alien plants has no interest for the native environments and the species conservation. The case of the recent harvesting for the wood industry of the strawberry guava, Psidium cattleianum Afzel. exSabine, in la Reunion Island, the most abundant invasive alien plant on the island, is a suitable subject of studies in order to assess the harvesting interest. Our study, localised within a tropical mountain rainforest, shows that three years after stems cutting, species abundance is slightly more important, all strata taken together, as well for indigenous and exotic plant species. Nevertheless,the authors show significant differences in the degree of invasion and the number of shoots which are more important three years after P. cattleianum stems cutting.The authors conclude on the negative effect of harvesting without control action over time, in particular because of the rapid P. cattleianum regrowth and by the arrival of new alien plants due to the disturbance caused by the treatment. In order to realize a global advantageous harvesting, the authors suggest on one hand to design a precise map in order to value the potential and the cost/profit interest, but also, on the other hand to consider that the used resource is exhaustible, by the association of other invasive alien plants in this harvesting.


Texte intégral :

PDF