Size at maturity, reproduction and recruitment in an amphidromous shrimp Caridina serratirostris De Man, 1892 in Reunion Island (Decapoda: Atyidae)

Pierre HOARAU

Résumé


Abstract: Fisheries of small freshwater shrimps are relatively important in certain countries. In Reunion Island, South-West Indian Ocean, a traditional recreational fishery particularly targets Atyoidaserrata (Spence Bate, 1888), which is endemic of the south-west Indian Ocean. However, a species with an Indo-Pacific distribution Caridinaserratirostris (De Man, 1892), which is a threatened species at the island scale, can occur as a by-catch. Knowledge of the biology and particularly the reproduction is essential to preserve this species. A population of C. serratirostris was sampled by electrofishing on five occasions from August 2015 until May 2016 on the Marsouins River. The size at maturity of females was estimated at 13.5 mm but the reproductive population comprised less than 6% of the total catch. Reproduction occurred throughout the survey but an increase was observed during the hot and wet season. The main factor that influenced the onset of the reproduction was the temperature. The reproductive season was followed by a recruitment peak. Firstly, this study suggested to acquire knowledge of the stock distribution in order to conserve them. Secondly, it recommended a global crustacean fishing closure during the reproductive season.

Résumé : La pêcherie de petites crevettes est une activité relativement importante dans certains pays. A l’île de La Réunion, dans le Sud-Ouest de l'océan Indien, une pêche traditionnelle cible Atyoidaserrata (Spence Bate, 1888) endémique du Sud-Ouest de l’Océan Indien. Caridinaserratirostris (De Man, 1892), une espèce à répartition Indo-Pacifique, est localement menacée. Elle peut être capturée comme prise accessoire. La connaissance de la biologie et plus précisément la reproduction est indispensable pour la préservation de cette espèce. Une population de C. serratirostris a été échantillonnée par pêche électrique à cinq reprises entre août 2015 et mai 2016 sur la Rivière des Marsouins. La taille à maturité des femelles a été estimée à 13,5 mm. La population d’individus matures représentait moins de 6% de l’ensemble des captures. Même si la reproduction a été observée tout au long du suivi, elle a considérablement augmenté au cours de la saison chaude et humide. Le principal facteur qui a influencé le déclenchement de la saison de reproduction était la température. Après cette saison de reproduction, un pic de l'effectif de jeunes individus a été enregistré. Cette étude recommande l’acquisition de données sur la répartition des populations afin de les conserver. Elle conseille également une fermeture de la pêche durant la période de reproduction.


Texte intégral :

PDF (English)